Anya, Code Geass, Pink

Ca faisait longtemps

Plus d'un an que je n'avais pas posté ici, et plusieurs mois que je ne passe plus vraiment sur LJ, à vrai dire.
Je passe beaucoup de temps sur Facebook, mais je n'y poste que rarement, à part mes photos. Vu qu'il y a beaucoup de monde dans mes contacts qui sont simplement des cosplayers que j'ai photographiés en convention, je n'ose pas trop parler de ma vie. Je me tâte sérieusement pour me créer une page 'photo', qui me permettrait de faire le ménage dans ma liste d'amis.
Je vais essayer de revenir un peu sur LJ, pour raconter ma life je trouve que c'est un meilleur endroit.

Je suis revenue au boulot hier, après trois semaines de vacances dans le sud-ouest. Comme les années précédentes, j'ai squatté chez Belle-Maman, au milieu des pruniers (d'Agen), avec au milieu quatre jours en amoureux avec mon chéri au Pays Basque. Comme d'habitude, j'ai passé plein de temps à cuisiner, donc j'ai trop mangé (+ 2 kilos sur la balance), j'ai crâmé au soleil (contrairement à Alice qui est revenue toute bronzée... à part ça c'est elle la vraie rousse), et j'ai enfin terminé le tome 5 du Trône de Fer, me mettant à l'abri des spoilers jusqu'à la sortie du prochain :p
Le retour au taf n'est jamais un moment de joie intense, mais ça se passe plutôt bien cette fois.

Aujourd'hui c'était la rentrée des classes pour mes deux filles. Journée importante pour toutes les deux, puisque Maya rentrait en maternelle, Alice en primaire. Autant pour Alice ça s'est très bien passé, autant pour Maya je ne m'attendais pas à ça... On l'avait pourtant mise au centre aéré tout l'été pour qu'elle s'habitue, mais ce matin ça a été le drame. Elle pleurait en répétant en boucle 'Je veux pas aller à l'école' et en s'accrochant à nous, ça a été très dur de la laisser dans la salle de classe car quand on a réussi à lui faire lâcher prise, elle pleurait encore (et c'est là qu'on comprend qu'ils fassent rentrer les petites sections en échelonné, parce que là déjà ils étaient deux comme ça, j'ose pas imaginer une classe entière qui pleure en s'accrochant en maman).

Sinon niveau photo, je suis encore une fois dans une période où je n'aime pas ce que je fais, où je trouve que je ne progresse pas assez. Mais bon, je commence à me faire une raison : c'est pas en faisant en shoot tous les trois mois que je vais arriver à m'améliorer comme ceux qui shootent toutes les semaines...
Mais bon, comme d'habitude quand je n'aime pas ce que je fais, je ne suis pas vraiment motivée par faire le traitement, et ça se ressent au niveau des délais...
J'ai quand même réussi à finir le traitement des photos de Japan Expo avant de partir en vacances : http://www.flickr.com/photos/ashurachan/collections/72157630992082070/

Mon appareil reprendra de toute façon du service ce week-end, vu que je vais au festival Harajuku à Bercy dimanche.
AGC

Nolife

Pour les gens qui auraient raté un épisode :
- je suis une fervente spectatrice de la chaîne Nolife, je suis abonnée à leur service de VOD à la fois pour soutenir la chaîne, et éviter d'avoir à enregistrer tout ce qui y passe vu que c'est jamais aux heures que je peux regarder ma télé que ça passe.
- je travaille chez France Télévisions Publicité, régie de pub des chaînes du groupe France Télévisions, mais aussi d'un certain nombre de chaînes du câble/satellite.

Aux dernières nouvelles, Nolife avait enfin son audience mesurée par Médiamétrie, et cherchait une régie de publicité.
Hier, ladite audience a été rendue publique, et à cette occasion FTP a annoncé que Nolife rentrait dans son giron.

Depuis que j'ai reçu les chiffres dans mon mail hier, j'ai un sourire jusqu'aux oreilles, parce qu'ils sont très bons, et rendent la chaîne très vendable (car audience extrêmement ciblée), ce qui n'augure que du bon pour ma chaîne préférée ^^ A titre de comparaison, sur leur coeur de cible (15-34 ans) Nolife fait mieux qu'une chaîne historique comme MTV, alors que Nolife n'est ni sur le câble, ni sur le satellite.

Bref, je suis très contente pour Nolife, pour Alex et Seb qui sont de vieilles connaissances et que je vois galérer depuis bientôt quatre ans pour faire tourner leur chaîne de télé, en se demandant au minimum deux fois par an "haaaa on n'a plus d'argent, que faire en attendant la pub ?". Mais bientôt, la pub va arriver, et avec elle un argent dont la chaîne a grandement besoin pour se développer ^^
AGC

Photoooos

Paris Manga est une convention très naze, mais vu qu'il y avait la sélection de l'Eurocosplay cette fois encore, j'ai fait le déplacement, et j'ai mitraillé la scène cosplay.
J'ai dû prendre quelque chose comme 1000 photos... mode rafale mon ami ^^

Collapse )
Toutes les photos là : http://www.flickr.com/photos/ashurachan/sets/72157625935597865/

Sinon ce week-end comme Alice est partie pour les vacances, j'ai eu du temps pour faire des photos ! Deux shoots en deux jours, avec Nougat comme assistant et des modèles très patients.
Collapse )
Anya, Code Geass, Pink

Wishlist photo

Cette année, j'ai claqué un bon mois de salaire en matos photo (entre le nouveau boîtier, le nouveau zoom, et le kit de flashes).
Pour Noël je me fais offrir un support de fond.
... et j'ai encore une wishlist longue comme le bras, donc il y a des chances pour que l'an prochain je claque encore autant.

Collapse )
inconcievable

Avis de décès

Hier soir pendant que je préparais le dîner, mon chéri m'a annoncé le décès du disque D:\ sur notre PC de bureau.
D:\, c'était pas un vieux disque dur, c'était un ptit jeunot d'un an, fier de son téraoctet.
C'était le disque sur lequel j'avais, entre autres choses, toutes mes photos.
Heureusement pour moi, j'avais fait une sauvegarde sur mon disque externe au début du mois de novembre (c'était la PREMIERE fois que je le faisais), donc je n'ai perdu que le mois écoulé, à savoir :
- les photos de Chibi qui étaient encore sur ma carte mémoire au moment de la sauvegarde (soit la majorité des photos du dimanche), et que j'ai bien sûr effacées de la carte depuis. On a essayé d'en récupérer sur la carte avec un logiciel fait pour récupérer les fichiers effacés, mais on n'a réussi à en ravoir qu'une trentaine (donc quelque chose comme un dixième), bien que la carte n'aie pas resservi depuis (comme quoi la mémoire flash c'est bien plus volatil que les bons vieux disques magnétiques).
- TOUTES les retouches des photos de Chibi. Je n'ai plus que les versions à 900 pixels que j'ai postées sur Internet, le reste même si j'ai encore les RAW, je n'ai plus les versions retouchées.
- Quelques photos de JE que j'avais retouchées pour Nougat. Enfin, j'ai paumé les psd, les tiff sont encore sur mon serveur web vu que je les lui avais envoyés.
L'autre truc qui fait que je n'ai pas trop perdu de choses, c'est que mon catalogue Lightroom était sur un autre disque, donc les réglages et autres tris faits sous Lightroom ne sont, eux, pas perdus. J'aurai juste besoin de lui dire où est le nouveau répertoire des photos.

Franchement, je bénis le jour où j'ai pensé à faire cette sauvegarde, je ne sais pas dans quel état ça m'aurait mis de perdre neuf ans de photos, au lieu d'en perdre une journée.

Hier soir en se couchant, mon chéri parlait d'acheter un NAS avec des disques en RAID, pour éviter de reperdre des trucs comme ça la prochaine fois qu'un disque dur lâche (y'avait aussi des trucs à lui sur le disque, des vieilles sauvegardes). J'aime être mariée à un admin système...
fangirl

Chibi Japan Expo

Hé non je ne suis pas partie de LJ - vu la faible activité de mon propre journal, on pourrait croire que je ne passe plus, mais en fait je viens lire les nouvelles tous les jours ^^

Donc, aujourd'hui, un post sur Chibi Japan Expo, même si je n'ai pas fait de compte-rendu depuis Epita (alors que j'étais aussi à Japan Expo, Harajuku et Paris Manga). Je suis exceptionnellement allée à la convention les trois jours, grâce à un RTT le vendredi, et au fait qu'Alice était chez sa grand-mère pour les vacances, ne laissant donc que Maya avec papa pendant le week-end.

Plus ça va, et plus la seule chose qui me fait venir aux conventions, c'est le cosplay. Et voir les gens, bien sûr : les cosplayers, les photographes, quelques fanzineux avec lesquels je suis encore en contact...

Vendredi, j'ai couru après quelques cosplayers pour les prendre en photo, et je suis allée voir le concours sur scène. Ce qui est cool le vendredi, c'est que la presse est peu présente et que même en l'absence de badge j'ai pu me coller au premier rang, entre Omaru et Flex :D Mes photos de scène sont loin d'être formidables, j'ai pas le matos pour (pas de télé lumineux ni d'autofocus de la mort), mais bon quelques-unes ont quand même passé le tri ^^
Au fur et à mesure de la journée, je me suis mise à tousser de plus en plus fort, de plus en plus souvent, et en rentrant je crachais quasiment mes tripes. Du coup je suis passée à la pharmacie pour acheter quelques médocs.

Samedi matin, j'étais bien naze en me levant, mais médicaments aidant je toussais moins, et j'ai réussi à me bouger les fesses pour retourner à la convention (après tout, j'avais pris un billet trois jours). J'étais pas super motivée pour les photos, mais je me suis fait alpaguer par le gros groupe Hetalia et on est allés squatter une cage d'escalier peu fréquentée... j'ai commencé à shooter tranquillement, mais au moment où on a voulu faire une photo de groupe, une nana de la sécu nous a pressés de finir... donc j'ai juste pris deux trucs mauvais et on a repris les photos individuelles. Pas assez longtemps pour que je prenne tout le monde, avant que l'ensemble du groupe se fasse virer des escaliers parce que soit-disant on gênait. Après ça j'ai encore pris quelques tofs, mais le coeur n'y était plus et j'ai fini par ranger mon matos. J'ai au final pris très peu de photo ce jour-là, mais il y en a des sympas ^^

Dimanche enfin, j'allais mieux, j'étais motivée, y'avait des costumes qui me plaisaient, j'ai mitraillé, fait de la merde en photo de scène encore pire que le vendredi, et fait des trucs plus jolis en-dehors. J'ai squatté les cages d'escalier et profité des 1600 ISO propres de mon 50D pour faire des photos même une fois la nuit tombée. J'ai fini le week-end au restau avec le groupe Hetalia, donc entourée de jeunes yaoistes, et franchement c'était fun, j'étais de retour dix ans en arrière, l'époque où je m'éclatais le plus en convention !

Au niveau photographique, j'ai fait des trucs assez différents suivant les moments, entre le squattage de flash de Nougat, la scène, les shoots dans les escaliers... Je note que j'ai fait une majorité de mes photos en mode manuel, ce qui est un signe que je deviens meilleure pour "lire" la lumière. J'ai globalement essayé de soigner mes photos, qu'il s'agisse d'exposition, de cadrages, de poses, mais sans pour autant me confiner dans un seul coin en attendant que les cosplayers viennent me voir, car j'aime bien profiter un peu de la convention et ne pas faire tout le temps la même chose.

Collapse )
Alice

Retour sur Epitanime

Voilà, Epitanime est passé.

J'ai, globalement, passé un bon week-end. C'était en tout cas mieux que l'an dernier, Alice m'avait vraiment trop emmerdée le dimanche. Là Maya a été adorable tout du long, le seul truc un peu lourd c'était de prendre le métro seule avec une poussette (heureusement qu'on croise des gens serviables).

Mais force est de constater que je ne m'amuse plus comme avant, et du coup j'ai de plus en plus l'impression de ne pas être à ma place. Les gens qui me snobbent n'arrangent pas les choses, et la quantité de photographes présents fait que je n'ai même plus envie de prendre des photos, vu que je finis par prendre la même chose que tous les autres (et je n'aime pas ça ; pas parce que je veux être à tout prix 'différente', mais parce que je vais finir par comparer mes photos à celles des autres, et donc me trouver nulle et déprimer)... Je pense que je vais opter pour une approche purement photoshoot de la photo de cosplay, car mes photos d'allées comme mes photos de scène ne font que nourrir ce foutu complexe d'infériorité qui m'a déjà fait arrêter de prendre des photos pendant plus d'un an.

Pour en revenir à Epitanime, j'y suis allée d'abord le samedi soir ; le cosplay était très chouette (tout le monde fait des efforts sur la presta pour les sessions de nuit), j'ai pris trois tonnes de photos de scène mais je les trouve tellement à vomir que je vais les laisser dormir sur mon disque dur.
Le dimanche je suis arrivée tard, le cosplay était déjà commencé et je ne suis pas restée pour regarder le reste (pas envie de me poser au milieu avec la poussette), je suis allée directement dire bonjour aux gens que je connaissais sur des stands. Quand je suis remontée j'ai pris 2/3 photos mais surveiller bébé en même temps n'est pas évident, donc c'était juste en passant. Comme d'habitude je me suis fait alpaguer par Seith qui voulait un shoot pour son groupe Resident Evil. On s'est posé dans un coin du sous-sol bien glauque pendant que quelqu'un me surveillait Maya (encore merci Berylia). On a dû en sortir parce que Maya me réclamait, on a fini par quelques tofs utilisant un couloir à peu près désert mais avec bébé dans les pattes c'était un peu dur de me concentrer, et du coup c'était assez raté dans l'ensemble et il ne reste pas grand-chose.
Après ça j'ai surtout discuté avec des gens, en faisant quelques photos à l'occasion, mais le manque d'envie a fait que je ne suis même pas sortie dans la rue pour choper les gens qui y étaient sortis pour faire des photos (et encore une fois, si c'est pour avoir les mêmes que des gens mieux équipés que moi, c'est pas trop la peine).
Le bilan photographique du week-end n'est donc pas mirifique, une trentaine de photos dont la moitié pour le groupe Resident Evil. Et encore, y'en a certaines que je me suis un peu forcée à mettre dans le set (j'aime pas faire poser les gens pour rien).

Le shoot Resident Evil : http://www.flickr.com/photos/ashurachan/sets/72157624197167824/detail/
Les autres photos de la convention :
http://www.flickr.com/photos/ashurachan/sets/72157624073348605/detail/
inconcievable

Photoshoot : Death Note

Cette séance s'est décidé assez tard, genre une semaine avant. A la base Seith voulait faire un shoot Naruto (oui encore un, je sais) mais vu l'indisponibilité de Pichu dans le proche avenir, et l'absence d'un lieu convenable, ça s'est transformé en shoot Death Note, avec Seith en L, sa chérie Vela en Mello, et Marcy en Raito. Loin d'un cast complet, mais c'était bien mieux pour moi vu que j'avais besoin de prendre un peu mes marques avec mon nouveau reflex.

Je suis en effet l'heureuse propriétaire d'un nouvel appareil photo, un Canon EOS 50D que j'ai, pour faire bonne mesure, assorti d'un zoom 24-105/4 L. Qui m'a coûté un bras, mais c'est accessoire par rapport au fait que je me sens beaucoup moins limitée par mon matériel qu'avant.

Collapse )
Alice

Lovin' Japan

Plus de quatre mois sans convention, ça fait beaucoup pour moi. Pourtant, je ne peux pas dire que les conventions m'ont manqué pendant cette période. Le fait est que, dès l'instant où je lâche mon appareil photo, je m'y sens étrangère, à côté de la plaque et malvenue. Donc je shoote, même si je fais de la merde, et je traite tout ça vite, très vite, avant d'avoir du recul sur mes photos, parce que sinon je n'arriverais plus à les montrer aux autres tellement, après coup, je les trouve moches.
Donc voilà, convention dimanche, journée passée essentiellement à shooter, en rentrant à la maison traitement direct des photos, suite le lendemain soir, postage dans la foulée. Photos prises : un peu plus de 400. Photos postées : 84, mais très peu me plaisent vraiment, et j'ai dû me faire violence quand j'ai cherché des images teaser pour les forums.

La convention en général (photos de scène + allées) :
http://www.flickr.com/photos/ashurachan/sets/72157623938223812/
Un mélange de photos de scène et des trucs posés dans un coin du trop petit espace fumeurs aménagé dehors. Les photos de scène sont pour la plupart des gros coups de bol, vu que le 300D est vraiment limite pour ça, et la scène trop haute n'aidait pas vraiment (j'étais sur la pointe des pieds pendant toute la durée des défilés).
Les photos dehors sont moins des ratages techniques, mais l'environnement chaotique n'a pas facilité les cadrages. L'escalier a été assez providentiel (et le vigile suffisamment cool pour nous laisser l'utiliser alors que c'était une sortie de secours)

Premier minishoot : Vocaloid
http://www.flickr.com/photos/ashurachan/sets/72157623806754095/
Beaucoup de déchet dans celui-là, car j'ai énormément merdé techniquement, particulièrement les photos de groupe (celle que j'ai posté était la moins pire, car au format 900px on ne voit pas qu'elle est floue... par contre en zoomant c'est une cata). En plus je manquais d'inspiration ; je crois que j'ai vu trop de belles photos des Vocaloid et du coup ça me bloque. En plus j'étais énervée par le troupeau de parasites qui shootait dans mon dos (une photo je veux bien, mais pendant tout le shoot c'est crispant, surtout quand, après avoir corrigé la pose de tout le monde, on recule pour vérifier la compo du groupe et qu'on bute dans quelqu'un qui attend qu'on aie fini pour shooter sans se fatiguer).

Deuxième minishoot : Yu Gi Oh
http://www.flickr.com/photos/ashurachan/sets/72157623813671655/
Parce que quoi qu'il arrive, je finis toujours par faire un shoot avec Seith ^^; Alors heu, Yu Gi Oh, j'ai dû voir un ou deux épisodes à tout casser. Par contre les designs m'éclatent, entre les cheveux improbables et les fringues entre crypto-SM et crypto-gay (t-shirts moulants, cuir, chaînes, pics et autres boules), donc quand on m'a demandé un shoot, sachant que l'option 'photos louches' était vivement encouragée (merci Vela de corrompre ton chéri), j'ai accepté avec joie :D
Disons-le franchement, je me suis bien éclatée sur ce shoot-là, surtout avec les photos louches. Les poses n'étaient pas forcément difficiles à trouver, mais il fallait souvent tricher pour que Seith et Vela n'aient pas à se regarder dans les yeux (sinon c'était fou rire immédiat). Techniquement je suis globalement plus fatisfaite par ces photos que par les autres de la journée. Une preuve de plus que la complicité avec les modèles est une des choses primordiales pour que je réussisse mes photos.

En conclusion, je remercie mon fidèle 300D, qui dès la prochaine convention sera remplacé par son grand-frère, le 50D que j'ai commandé vendredi (et qui avec l'objo que j'ai acheté en même temps m'a coûté un bras, mais j'avais bien besoin d'en changer après plus de cinq ans de bons et loyaux service... donc voilà).
fangirl

Ash fait son premier post de l'année

J'aurais pu faire mon premier post de l'année sur la fin de ma période d'essai.
Ou encore sur ma Maya qui grandit, a enfin des dents et commence à marcher.
Ou sur la pitoyable soirée organisée par la FNAC lundi soir, et de laquelle je suis partie passablement énervée.
Mais non, mon premier post de l'année sera un post de gameuse : j'ai commencé FF XIII. J'ai 2h15 au compteur en deux soirées, pas que j'ai pas eu envie de jouer plus mais j'essaie de me coucher à des heures raisonnables...
En fait, je voulais juste faire une remarque sur, allez, la première demi-heure de jeu. Je suis quand même pas la seule à avoir pensé très, très fort à FF VII ? Voyons voir :
* ouverture du jeu : un train
* un perso principal taciturne avec une grosse népée
* accompagné d'un black genre sympa maniant de gros flingues (et qui je sais à cause d'une interview a un autre point commun avec Barrett)
* un putain de SCORPION ELECTRIQUE comme premier adversaire
... j'avoue, ça m'a fait plaisir, mais si ça avait continué plus longtemps, ça aurait fait recyclage éhonté.